mercredi 1 avril 2015

Disponibilité du Répertoire des Promoteurs culturels, des festivals et de l’Agenda culturel 2015

Pour donner de la visibilité au secteur culturel béninois


La Salle Toffa 1er de l'infrastructure ’’Bénin royal hôtel’’, du quartier Maro-militaire, à Cotonou, a connu le lancement d’un document stratégique pour la maîtrise du fonctionnement des activités sous tutelle du Ministère de la Culture : l’Agenda culturel 2015 - Répertoire des promoteurs et des festivals. Plusieurs acteurs culturels ont participé à la manifestation initiée par Patrick Idohou, Directeur de la Promotion artistique et culturelle, et dirigée par Aristide Adjibodou, Représentant du Ministre de la Culture.

La page de couverture de l' ''Agenda ... '' 
6 fédérations d’associations, 45 promoteurs culturels, 304 associations, tous agréés par la Direction du Patrimoine artistique et culturel, 75 événements culturels programmés dans l’année 2015, sans oublier l’ensemble des 391 journées internationales et mondiales reconnues par l’Organisation des nations-unies (Onu). Tel est le contenu du document dénommé ’’Agenda culturel 2015 – Répertoire des promoteurs et des festivals’’, lancé, le mardi 31 mars 2015, à la Salle Toffa 1er de ’’Bénin royal hôtel’’ de Cotonou, par Aristide Adjibodou, Secrétaire général du Ministère de la Culture, dont il représentait la première autorité.

Aristide Adjibodou, à droite, recevant symboliquement l'Agenda des mains de Patrick Idohou
Avant de se voir remettre symboliquement le bréviaire culturel par Patrick Idohou, Directeur de la Promotion artistique et culturelle, et, à son tour, de le mettre à la disposition de quelques acteurs culturels, Aristide Adjibodou a montré que le manuel concerné se révèle un « outil d’information », un « guide », un « indicateur de planification rigoureuse des activités culturelles », « un manuel qui vient renforcer les efforts du Gouvernement », « un document de référence qui sert de boussole », ce qui n’a pas empêché la personnalité de reconnaître sa perfectibilité, d’où la nécessité des acteurs culturels en faveur de qui il a été conçu de manifester une grande ouverture et un sens de manifestation de contributions constructives visant à améliorer la qualité de son contenu.

Un aperçu des personnalités présentes à la cérémonie 
Bien avant lui, respectivement, Patrick Idohou et Claude Balogoun, représentant des acteurs culturels au Conseil économique et social (Ces) ont pris la parole, faisant ressortir la valeur du document. Il est à remarquer un fait ayant particulièrement intéressé les participants à cette cérémonie de lancement : les intermèdes musicaux ont été assurés par les enfants de l’Institut régional de musique (Irm) de Houéyiho ; à travers l’interprétation réussie de certains morceaux devenus classiques comme ’’Iwasado’’ de Nayanka Bell, ’’My praise’’ de Sessimè Guédou, ils ont ému l’auditoire par la réussite de l'exercice, par précocité de leur talent, vocal, pour ce qui concerne la jeune chanteuse, et de celui lié à la manipulation en direct des instruments de musique. Ainsi, l’unanimité s’est faite sur la nécessité de soutenir, par tous les moyens nécessaires, ces enfants dans leur jeune vocation artistique.


Marcel Kpogodo     

Aucun commentaire:

Publier un commentaire